Une campagne de publicité russe cible le plus important marché de viande bovine du Paraguay

La nouvelle campagne publicitaire de Survival appelle la Russie à mettre un terme aux importations de bœuf paraguayen jusqu'à ce que le territoire des Ayoreo soit protégé.
La nouvelle campagne publicitaire de Survival appelle la Russie à mettre un terme aux importations de bœuf paraguayen jusqu'à ce que le territoire des Ayoreo soit protégé.

© Survival International

Une nouvelle campagne publicitaire a été lancée en Russie pour avertir les consommateurs de ne pas acheter de viande paraguayenne en raison du risque que l’industrie d’élevage représente pour les Indiens isolés du Chaco.

La Russie est le plus grand importateur de bœuf paraguayen.

La compagnie d’élevage Yaguarete Porá détruit de vastes étendues de forêt habitée par des Indiens ayoreo isolés du Paraguay pour faire place au bétail destiné à être consommé en Russie.

Des images satellite ont montré que la compagnie détruit les dernières forêts dans le nord de la région du Chaco au Paraguay. Une étude a récemment révélé que cette zone connaît le taux de déforestation le plus élevé au monde.

Survival a lancé une campagne publicitaire visant à attirer l’attention de l’opinion en Russie et appelant à l’arrêt des importations de viande bovine en provenance du Paraguay jusqu’à ce que le territoire des Ayoreo soit protégé.

Depuis plus de vingt ans, les Ayoreo contactés revendiquent une partie de leur territoire qui a été détruit par la compagnie Yaguarete Porá.

Selon la Constitution paraguayenne qui, tout comme la législation internationale reconnait le droit des Indiens à la possession de leur territoire ancestral, cette terre revendiquée aurait dû leur revenir il y a des années.

Les Ayoreo isolés dépendent de leur forêt pour leur survie et risquent l’extinction s’ils entrent en contact avec les éleveurs de bétail.

De nombreux Ayoreo ont déjà été chassés de la forêt par des éleveurs et des missionnaires, nombre d’entre eux ont contracté des maladies mortelles suite à leur premier contact.

Des images satellite ont confirmé la capacité innée des Ayoreo à préserver leur environnement mais leur territoire n’est plus qu’un tout petit îlot au milieu d’immenses zones déforestées.

Des blogs et réseaux sociaux russes ont déjà relayé cette alerte sur la viande bovine paraguayenne et de nombreux médias ont été informés de cette campagne publicitaire.

Stephen Corry, directeur de Survival International a déclaré aujourd’hui : ’L’image positive du bœuf paraguayen, l’une des principales exportations du pays, est compromise par la mauvaise conduite d’une seule compagnie. Si le gouvernement paraguayen assure le contrôle de Yaguarete Porá et freine ses projets de déforestation, l’exportation de bœuf vers la Russie, son plus gros acheteur, ne pourra plus se faire. Peu de gens désireront consommer de la viande produite suite à la destruction du dernier refuge des Indiens isolés Totobiegosode.’

Télécharger la publicité