© Kate Eshelby /Survival

Lors du prochain sommet de la Convention sur la diversité biologique, les dirigeants mondiaux prévoient de s’accorder pour transformer 30 % de la Terre en “aires protégées” d’ici 2030.

Les grandes ONG de protection de la nature affirment que cela permettra d’atténuer le changement climatique, de réduire la perte de la faune et de la flore, d’améliorer la biodiversité et donc de sauver notre environnement. Ils se trompent.

Les aires protégées ne sauveront pas notre planète. Au contraire, elles augmenteront la souffrance humaine et accéléreront ainsi la destruction des espaces qu’elles prétendent protéger, car l’opposition locale à leur égard ira croissant.

Ce sera le plus grand accaparement de terres de l’histoire humaine et cela privera des centaines de millions de personnes de leurs terres et les réduira à la pauvreté.

Aidez-nous à arrêter ce grand mensonge vert – le #BigGreenLie. Écrivez aux responsables de l’ONU, de l’Europe et au président français, qui tiennent entre leurs mains le sort de millions de personnes.

E-mails envoyés : : 3.718
Aidez-nous à obtenir 5.000 emails !