E-mail urgent

Boycott du tourisme au Botswana

Tandis que l’Office du tourisme botswanais fait la promotion à outrance de son pays avec des images idylliques des Bushmen, ceux-ci sont condamnés à la famine et à l’expulsion de leur terre ancestrale.

Pour entrer dans la réserve, ils doivent obtenir un permis restreint à une période d’un mois et nombre d’entre eux sont arrêtés et même torturés pour avoir chassé, une pratique indispensable à leur survie dans la réserve.

Si nous n’agissons pas de toute urgence, les Bushmen qui sont l’un des derniers groupes de chasseurs-cueilleurs d’Afrique risquent de disparaître en tant que peuple.

Ecrivez au ministre du Tourisme pour lui faire part de votre refus de vous rendre au Botswana tant que le gouvernement ne respectera pas les droits des Bushmen.

E-mails envoyés :  Aidez-nous à obtenir 20.000 emails !



A: M. le Ministre Tshekedi Khama

Target email addresses:[email protected] [email protected] [email protected]

Cher Monsieur,

Je suis extrêmement préoccupé par la situation des Bushmen de la réserve du Kalahari qui subissent une répression implacable de la part de votre gouvernement. C'est pourquoi je m'engage à ne pas me rendre au Botswana tant que leur droit de vivre librement sur leur terre ne sera pas reconnu et garanti. Je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma haute considération.