E-mail urgent

Exhortez l’Inde à mettre fin aux expulsions des réserves de tigres

© Survival International

A travers l’Inde, des milliers de personnes issues de communautés tribales ont déjà été expulsées des réserves de tigres. En 2013, les chasseurs-cueilleurs de la tribu khadia ont été expulsés hors de la réserve de tigres de Similipal et vivent désormais sous des bâches en plastique.

Ces expulsions sont illégales en vertu de la législation indienne.

Ecrivez au ministre concerné en lui demandant de respecter la législation en vigueur et de mettre un terme à l’expulsion forcée des communautés tribales sans leur consentement.

E-mails envoyés :  Aidez-nous à obtenir 15.000 emails !



A: Monsieur le ministre de l'Environnement et des Forêts

Target email addresses:[email protected] [email protected]

Monsieur le ministre,

Les expulsions des communautés tribales hors des réserves de tigres, qui ont actuellement lieu à travers l'Inde, sont contraires à la loi, néfastes pour la conservation de la nature et détruisent les vies et les ressources de centaines de familles concernées.

Je vous prie instamment d'exiger un moratoire pour toutes les expulsions à venir et d'enquêter sur la politique actuelle de "réinstallation", qui est en contradiction avec la lettre et l'esprit de la loi de protection de la faune sauvage.

Je vous prie également de garantir qu'aucune nouvelle expulsion n'aura lieu tant que les conditions stipulées dans la loi ne seront pas remplies, à savoir que les communautés auront librement donné leur consentement à leur départ, que les droits forestiers auront été pleinement respectés et reconnus et que les communautés ne seront pas déplacées, sauf s'il est prouvé que leur coexistence avec la faune de la réserve est impossible.

Dans cet espoir, je vous prie d'agréer, Monsieur le ministre, l'expression de ma haute considération.