-

-
© Survival

En Inde, un million d’enfants autochtones sont “éduqués” dans des écoles-usines — des écoles qui “reprogramment” les enfants autochtones afin de les intégrer à la société dominante.

Dans ces écoles, on leur inculque le fait d’avoir honte de qui ils sont et d’où ils viennent. Un nombre effrayant d’enfants est victime de négligence et d’abus : dans l’État du Maharashtra, près de 1.500 enfants sont morts dans ces écoles et quinze filles ont été droguées et violées à plusieurs reprises dans l’une d’entre elles.

Les écoles-usines cherchent à effacer l’identité autochtone et à apprendre aux enfants autochtones à considérer le mode de vie de leurs peuples comme “arriéré” et les activités industrielles comme le “progrès”, facilitant ainsi le vol des terres autochtones. Certaines écoles sont parrainées par des entreprises ou des industries extractives qui cherchent à exploiter les terres, la main-d’œuvre et les ressources des peuples.

Au Canada, une enquête a établi que le système canadien de pensionnats pour enfants autochtones constituait un génocide culturel.

Mais en Inde, davantage d’écoles-usines sont en construction aujourd’hui, y compris des pensionnats où les enfants ne voient leur famille qu’une fois par an.

L’éducation des peuples autochtones doit être sous leur contrôle.

S’il vous plait, écrivez au ministre des Affaires autochtones pour lui faire part de cela.

E-mails envoyés : : 2.565
Aidez-nous à obtenir 5.000 emails !