Enxet

Comment vivent-ils?

Ils étaient autrefois des chasseurs-cueilleurs auto-subsistants mais sont maintenant devenus des ouvriers agricoles exploités dans les grandes fermes d’élevage qui ont absorbé leurs terres.

Ils arrivent à se nourrir, au moins en partie, grâce à la chasse et à la cueillette, en particulier la chasse aux capyvaras (le plus grand rongeur du monde), aux cervidés, aux iguanes et à la cueillette du miel.

Certains essayent encore de vivre de ces activités en y ajoutant la culture de quelques légumes.

A quels problèmes sont-ils confrontés?

La terre des Enxet a été presqu’entièrement accaparée par les éleveurs qui ont abattu d’énormes zones de leurs forêts, souvent délibérement pour rendre la terre impropre aux activités de chasse et de cueillette.

Beaucoup d’entre eux durent, dès lors, vivre entassés sur de très petites parcelles achetées pour eux par différents groupes religieux.

Ces dernières années, les Indiens ont été soumis à un harcèlement et à des violences extrêmes pour leur faire quitter la terre qu’ils occupent encore ou pour qu’ils y meurent de faim.

En 2005 et 2006, la Cour Interaméricaine des droits de l’homme a ordonné au gouvernement paraguayen de restituer leur terre aux deux communautés yakye Axa et sawhoyamaxa, lesquels ont vécu au bord d’une route durant de nombreuses années depuis qu’ils ont été expulsés de leur territoire par les éleveurs. La Cour avait accordé trois ans au gouvernement pour faire exécuter cette décision, mais ce n’est qu’en 2013 que les Yakye Axa sont parvenus à retourner sur leur territoire ancestral. Le peuple sawhoyamaxa, quant à lui, attend toujours.

La campagne de Survival

Survival a, ces dernières années, forcé le gouvernement à financer la restitution, à leurs légitimes propriétaires, de certaines terres, saisies par les éleveurs, et obtenu l’annulation d’un projet italien qui aurait amené des centaines de colons sur les terres des Enxet.

Actuellement, Survival exhorte le gouvernement paraguayen à se conformer à ses devoirs constitutionnels en rendant leur terre aux Indiens et en mettant un terme au harcèlement qu’ils subissent.

Je veux agir

  • Cliquez ici pour faire un don à Survival.
  • Cliquez ici pour adhérer à Survival.
  • Cliquez ici pour écrire à votre député sur la situation des Enxet.
  • Cliquez ici pour écrire à l’ambassade du Paraguay.