La Convention 169 enfin ratifiée

Le Chili vient d’adopter la principale législation internationale concernant les peuples indigènes, devenant ainsi le troisième pays à prendre une telle mesure ces deux dernières années.

Le Sénat chilien a voté en faveur de la ratification de la Convention 169 de l'Organisation Internationale du Travail (OIT) il y a plus de six mois, mais il manquait toujours l'approbation de la présidente, Michelle Bachelet. Au début du mois, les Indiens mapuche lui ont écrit pour lui demander expressément de donner son accord. Le 15 septembre, l'OIT a annoncé que la Convention avait été ratifiée.

"C'est un triomphe pour les militants des droits sociaux", ont déclaré les leaders indigènes. "Mais le travail ne fait que commencer. Si avant il s'agissait de faire pression sur le gouvernement pour qu'il ratifie la Convention, il faut maintenant s'assurer qu'il la respecte".

Il est à espérer que l’adhésion du Chili incitera d’autres gouvernements à ratifier cette Convention. Toutes les branches nationales de Survival mènent campagne auprès de leurs gouvernements respectifs pour l’adoption de cet instrument international. Les autres pays ayant récemment signé la Convention sont l'Espagne et le Népal.