Des Indiens et des ONG au secours du fleuve Xingu

Des Indiens, des ONG et des agriculteurs ont uni leurs forces pour sauver les sources du Xingu, l'un des principaux affluents de l'Amazone.

La déforestation des sources du Xingu a doublé ces dix dernières années. La campagne vise à restaurer et à protéger ces sources et les forêts galeries.

18 groupes indiens vivent dans cette région, représentant une population de 10 000 personnes qui dépendent étroitement des cours d'eau. 14 groupes vivent dans le Parc du Xingu mais les sources du fleuve se situent à l'extérieur du parc et ne sont donc pas protégées. Certains affluents sont déjà à sec en raison de la déforestation et des incendies de forêt.

L'Institut socio-environnemental brésilien (ISA) coordonne cette campagne appelée "Y Ikatu" qui signifie "bonne eau, eau propre" en langue kamaiurá.

L'ISA a lancé un nouveau site internet sur cette campagne. Vous pouvez y accéder en cliquant ici (en portugais).

Un document d'information en anglais est disponible en cliquant ici.