Contact probable d’Indiens isolés

Des informations non confirmées font état de la découverte d’un village d’indiens non contactés d’Amazonie péruvienne par une équipe de prospection pétrolière.

Les employés de la compagnie pétrolière canadienne Petrolifera auraient découvert des habitations, des sentiers et des ustensiles. Si ces informations se révélaient exactes, il pourrait s’agir d’un groupe d’Indiens cacataibo.

Deux groupes d’Indiens cacataibo demeurent encore isolés bien qu’une route traverse leur territoire récemment ouvert à l’exploration pétrolière par le gouvernement.

Ce type de rencontre présente non seulement des dangers pour les Indiens qui risquent de contracter des maladies contre lesquelles ils n’ont pas d’immunité comme la grippe, mais également pour les employés des compagnies pétrolières dont la présence pourrait être ressentie comme une menace par les Indiens et entraîner des représailles.

Les organisations indigènes locales, Survival International et de nombreux autres observateurs ont conseillé aux compagnies pétrolières opérant en Amazonie péruvienne d’éviter les territoires des Indiens isolés. On estime qu’il existe au moins 15 groupes d’Indiens isolés au Pérou.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : « Si ces informations sont confirmées, la situation de ces Indiens devient très préoccupante. Mais quoi qu’il en soit, selon les Nations-Unies, la législation internationale et le droit péruvien, ce territoire appartient aux Indiens. Le fait qu’ils soient non contactés ne doit pas faire oublier leurs droits. Cette compagnie est en train d’envahir le territoire cacataibo et devra en assumer les conséquences ».

Pour plus d’informations
Magali Rubino 00 33 (0)1 42 41 44 10
[email protected]