Manifestation de protestation de centaines d'Indiens brésiliens

Les manifestants dénonceront la situation tragique des Guarani.
Les manifestants dénonceront la situation tragique des Guarani.
© João Ripper/Survival

Des centaines d’Indiens de tout le Brésil se rassembleront la semaine prochaine pour dénoncer les assassinats de leurs leaders, la spoliation de leur terre au profit de projets industriels et autres menaces qui pèsent sur eux.

Environ 800 Indiens représentant la plupart des 233 groupes indigènes du Brésil sont attendus pour participer à la manifestation, du 16 au 20 août.

Le rassemblement aura lieu dans l’Etat du Mato Grosso do Sul, au sud de l’Amazonie, pour attirer l’attention sur la situation critique à laquelle sont confrontés les peuples indigènes de cet Etat, en particulier les Indiens guarani.

Les terres des Guarani ont été spoliées pour faire place à l’élevage de bétail et aux plantations de canne à sucre. Ils connaissent l’un des taux de suicide les plus élevés au monde.

La manifestation, organisée par l’Association des peuples indigènes du Brésil et le Forum de défense des droits indigènes, dénoncera également les projets gouvernementaux de barrages et de routes en Amazonie qui suscitent la colère grandissante des Indiens.

Les Indiens ont invité les candidats aux prochaines élections présidentielles du Brésil à participer à cette manifestation.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : ‘Le gouvernement actuel a lamentablement négligé les Indiens brésiliens et ces derniers font maintenant appel aux candidats aux élections pour qu’ils les écoutent. Ils attendent du prochain président qu’il agisse concrètement pour protéger leurs terres’.