Les Jarawa protégés du tourisme

Les autorités des îles Andaman ont récemment rappelé que les visites touristiques organisées chez les Jarawa enfreignaient une décision de la Cour suprême indienne qui a pour objectif de protéger les tribus les plus vulnérables. Cet avertissement vise les hôteliers, les tour opérators, les chauffeurs de taxis et tous ceux qui organisent de telles rencontres en dépit de l'interdiction formelle des autorités locales.

La décision de la Cour suprême stipule que les Jarawa, ainsi que d'autres peuples, doivent être protégés de tout contact avec la société nationale afin de minimiser les risques de maladies.

Les Jarawa ont résisté sur leurs îles à tout contact avec le monde extérieur jusqu'en 1998. Ils sont aujourd'hui gravement menacés par l’invasion illégale de leur territoire.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd'hui : "Nous saluons ces efforts destinés à stopper l’invasion du territoire jarawa. Cette tribu ne doit pas devenir une attraction touristique, tout contact avec le monde extérieur peut lui être fatal en l’exposant à des maladies contre lesquelles elle n’est pas immunisée".