Une tragédie frappe une tribu des îles Adaman

Un homme Onge
Un homme Onge
© Survival

Huit membres de la tribu Onge des îles Adaman sont morts et quinze autres ont été transportés à l'hôpital après avoir ingurgité le liquide d’un récipient que la mer avait rejeté sur le rivage.

On dénombrait environ cent Onge avant cette tragédie. Ils ont été décimés durant l'occupation britannique de l’archipel au XIXe siècle. En 1900, ils étaient environ 670.

Ils viennent maintenant de subir une lourde perte: 10% de leur population, l’équivalent de six millions de personnes en France. Avant cette catastrophe, leur population était restée stable pendant plusieurs décennies.

Il est fort probable que les Onge ont cru que ce récipient en plastique contenait de l'alcool. Bien qu'ils continuent à chasser et pêcher, ils sont devenus dépendants des rations alimentaires que leurs fournissent les autorités locales et certains sont tombés sous la dépendance de l’alcool.

En revanche, les deux tribus les plus isolées de ces îles, les Jarawa et les Sentinele, sont toujours auto-suffisants.

Stephen Corry, directeur de Survival, a déclaré aujourd'hui : "C'est une tragédie pour les Onge, si elle fait d’autres victimes, c’est l’existence même du groupe qui est en jeu."

Pour plus d’informations
Sophie Baillon 00 33 (0)1 42 41 44 10
[email protected]