Le projet minier de Vedanta rejeté par un rapport accablant du gouvernement

Une femme dongria kondh
Une femme dongria kondh
© Jason Taylor

Le projet minier de Vedanta Resources sur la terre des Dongria Kondh, à l’est de l’Inde, ‘menace la survie’ de la tribu, selon une enquête officielle du gouvernement dont le rapport vient d’être publié.

Dans un rapport accablant , un comité mis en place par le ministère indien de l’Environnement a établi que Vedanta avait agi illégalement et ‘avec un total mépris de la loi’ ; que les fonctionnaires locaux étaient de ‘connivence’ avec l’activité illégale et les documents falsifiés de la compagnie ; qu’il est évident que la zone [minière] représente la vie culturelle, religieuse et économique des Dongria Kondh ; et que permettre la mine de Vedanta serait ‘illégal’.

Le ministre indien de l’Environnement et des Forêts a déjà annoncé qu’il utiliserait le rapport pour décider de donner ou non l’autorisation à Vedanta de commencer l’exploitation minière.

Le projet minier de Vedanta sur la terre de la tribu des Dongria Kondh est devenu l’un des projets les plus célèbres au monde, avec des investisseurs tels que Aviva et l’Eglise d’Angleterre qui ont attaqué la compagnie. Des personnalités comme Bianca Jagger, Joanna Lumley et Michael Palin soutiennent les Dongria qui s’opposent pacifiquement à la mine depuis des années.

Une précédente enquête du ministère de l’Environnement avait conclu que la mine de Vedanta ‘pouvait conduire à la destruction’ des Dongria Kondh en tant que peuple. Le rapport a conclu que l’exploitation minière ne devait pas être autorisée.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : « Ce rapport est totalement accablant quant au comportement de Vedanta et confirme ce que Survival et d’autres disent depuis des années. Les enquêteurs ont découvert que tout à la fois Vedanta et les autorités locales ont enfreint la loi. Les résultats sont sans équivoque – l’exploitation minière détruira les Dongria Kondh et ne doit pas être autorisée. Espérons que cette fois le projet de Vedanta sera définitivement enterré’.

Télécharger le rapport