Selon Survival International, l'assimilation des Jarawa serait un désastre

Un touriste filme des Jarawa sur la route andamane.

Un touriste filme des Jarawa sur la route andamane.
© Survival

Toute tentative d’intégration forcée des Jarawa serait un désastre, a déclaré Survival International dans un communiqué émis le 14 janvier. ‘Ce que les autorités entendent réellement par là est l’absorption des Jarawa dans la société nationale’, a déclaré Sophie Grig, chargée de campagne à Survival.

Suite à la controverse sur les safaris humains, le parti Bharatiya Janata (parti du peuple indien) et le ministre des Affaires tribales, V Kishore Chandra Deo, ont lancé un appel à l’assimilation des Jarawa, le ministre ayant qualifié leur mode de vie de ‘bestial’.

Mais intégrer de force les peuples indigènes à la société dominante est jugé inacceptable par la communauté internationale depuis des décennies. L’impact catastrophique de l’assimilation sur les peuples indigènes est maintenant largement reconnu; sur le continent américain, aucun gouvernement ne préconise plus de telles mesures depuis au moins trois décennies.

Le progrès peut tuer, un rapport récent de Survival International, démontre que lorsque les peuples indigènes sont assimilés de force, leurs taux de maladies, de dépression, de suicide, d’addiction aux drogues et à l’alcool explosent.

Sophie Grig a déclaré aujourd’hui : ‘Le ministre Deo doit cesser de penser que ces tribus finiront inévitablement par être intégrées ou que leur vie est ‘primitive’ ou ‘bestiale’. Les Jarawa ont vécu dans leurs forêts pendant plus de 55 000 ans – ils sont peut-être pauvres en termes financiers mais leur qualité de vie et leur santé sont bien meilleures que celle de la tribu des Grands Andamanais à qui l’on a ‘apporté les bénéfices’ de la civilisation. Le territoire des Jarawa doit être protégé pour qu’ils puissent continuer à vivre dans leur forêt et de ses ressources et ils doivent pouvoir exercer un contrôle sur tout développement ou changement qui interviennent dans leur vie’.